Interview Bayday Leaks : "Être auteur est un choix"

Le monde de la bande dessinée manque parfois d'humour. Lancé le mois dernier, le sit e Bayday Leaks "met le doigt là où ça rit jaune", selon la formule du journal Le Soir. Critique et drôle, le site mêle satires, vâcheries et calembours. Rencontre avec ces humoristes engagés et anonymes.

POURQUOI TUMBLR PLUTÔT QUE TWITTER COMME OUTIL DE MICRO BLOGGING ?

On a opté initialement pour tumblr, car la plateforme offre des templates qui permettent de faire un blog un peu personnalisé, et ainsi de proposer quelque chose d'un peu plus raffiné que sur twitter qui estla négation même de l'esthétisme. Le blog est relayé sur twitter et sur facebook en parrallèle.

baydayleaks 1

VOUS ÉVOQUEZ BEAUCOUP LA SITUATION DES AUTEURS MAL PAYÉS. VOUS CHERCHEZ À DONNER DE LA VISIBILITÉ AUX CONFLITS QUI OPPOSENT AUTEURS ET ÉDITEURS, OU PROMOUVOIR LA SOLIDARITÉ CHEZ LES AUTEURS ?

La précarité des auteurs est un fait établi, mais souvent caché sous le tapis avec la poussière. On ne cherche pas à la stigmatiser particulièrement, on en parle c'est tout, parmi plein d'autres choses. On n'a pas pour ambition de faire pleurer dans les chaumières, ni de faire passer les auteurs pour des chouineurs (même si ce dernier point se vérifie souvent).

Il n'y a pas réellement de solidarité entre les auteurs, à la limite de la compassion pour les galères partagées, mais chacun travaille pour sa gueule finalement. Et puis, soyons honnête un quart de seconde, être auteur est un choix, être ouvrier par exemple l'est rarement.

baydayleaks 2

Publiez-vous uniquement pour les fans ou juste pour les professionnels ? Il faut parfois être proche du milieu pour en rire pleinement, même si beaucoup de lignes sont accessibles à tous les lecteurs en général. Il faut sans doute être un peu initié pour comprendre les différentes allusions, il peut y avoir par moment une double lecture. Cependant, il y a une grande partie des informations qui est à la portée de toute personne un peu curieuse. Mais on ne choisit pas les informations en fonction de la cible qu'elles peuvent toucher, on les relaye telles qu'elles nous arrivent du terrain, remontées par notre réseau d'informateurs.

AVEZ-VOUS DÉJÀ EU DES RETOURS NÉGATIFS D'ÉDITEURS, AUTEURS, JOURNALISTES. SINON, EN ATTENDEZ-VOUS ?

A vrai dire, on n'attend pas grand chose. On fait notre travail et les gens y adhèrent ou non. Que certaines vérités énoncées dérangent certains, c'est leur problème, pas le nôtre. Mais jusqu'à présent, nous n'avons eu à faire qu'à peu de grincheux. baydayleaks 3

VOUS VOUS MOQUEZ VOLONTIERS DES CHOUCHOUS DE LA CRITIQUE (SFAR, VIVES, SATRAPI, ETC.), C'EST UNE MANIÈRE DE PALIER...

C'est surtout qu'on ne va pas enfoncer nommément un auteur qui vend à 1000 exemplaires, là ce serait cruel. Et en plus, tout le monde s'en ficherait. Nous nous attardons davantage sur des auteurs à travers les figures, voire les caricatures d'eux-même, qu'ils sont devenus. Finalement, nous leur rendons hommage.
 
baydayleaks 4

COMBIEN ÊTES VOUS ET COMPTEZ-VOUS OUVRIR LE BLOG AUX CONTRIBUTIONS ?

We are legionellose. Nous ne sommes pas un mais multiples. Le blog n'est pas ouvert directement aux contributions, car nous voulons contrôler la véracité des informations que nous divulguons, et surtout être sûr qu'elles sont écrites en bon français. En revanche, on peut nous soumettre des choses qui passent alors en commission de contrôle et de censure.

Merci à Bayday Leaks pour leurs réponses. Images © Bayday Leaks


Publicité
adv3 - sidebar

A lire aussi :